Action Culturelle

Garantir un égal accès à la culture pour tous, sans discrimination : une vaste entreprise. Une utopie diront certains. Mais il faut bien commencer quelque part, quand on pense que cela devrait aller de soi.

Le Kalif mène un travail de fond sur son accessibilité matérielle et pédagogique aux personnes en situation de handicap à travers différentes actions depuis 2010. Au delà de la loi de 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes en situation de handicap, il y a la conviction que l'on doit permettre à tous d'accéder à la pratique musicale comme moyen d'expression, en dépassant les prétendues barrières physiques et mentales. L’engagement du Kalif sur ce terrain a été officialisé par la signature de la Charte nationale « Musique et Handicap ».

Nous proposons des ateliers de pratique musicale dans une démarche pédagogique. Les modes de transmission sont adaptés aux différentes personnes que nous rencontrons, comme pour n'importe quel élève, en situation de handicap ou non. Ici, il n'est pas question de musicothérapie, mais bien de pédagogie musicale.

Deux axes de travail ont été mis en place : l'accueil purement physique et matériel des personnes en situation de handicap pour lequel le personnel du Kalif a suivi une formation dispensée par le GIHP, et la mise en place d'une pédagogie musicale adaptée à ce type de public qui a donné lieu à une formation d'une partie des professeurs de l'école de musiques actuelles. L'objectif : pouvoir accueillir les personnes en situation de handicap au même titre que toute personne passant la porte du Kalif.

Des ateliers hebdomadaires de pratique musicale ont été mis en place avec différents établissements partenaires : l'EME Colette Yver en 2011, le Centre Normandie Lorraine en 2010, la Maison de l'Enfant, le Centre d'Accueil de Jour la Clérette, l'établissement BF Skinner...

Les différentes actions menées dans ce sens depuis 2010 :

- ateliers de pratique musicale de groupe adaptée au handicap, notamment avec l'aide des nouvelles technologies telles que l'Ipad. Travail rythmique, découverte des sons, expression des émotions en musique, jeu en groupe sont au cœur des séances.

- ateliers d'écriture de chanson : bases rythmiques, écriture de texte, expression vocale, pratique instrumentale y sont abordées. Le groupe enregistre sa composition à la fin de l'année scolaire et fait ainsi l'expérience du studio. Il se produit également en public lors de la fête de l'établissement.

- création d'un spectacle (Échos) en partenariat avec le Cirque Théâtre d'Elbeuf pour des adultes en accueil de jour à la Clérette, mêlant création musicale et danse.


- création d'un fanzine, toujours avec le CAJ la Clérette, avec lequel une vraie relation s'est construite lors de nos échanges.

De ces expériences passées et en cours, le Kalif commence à tirer des observations. Si les projets autour du handicap peuvent impressionner, au premier abord, en raisons des nombreuses implications à prendre en compte dans leur organisation et dans le déroulement des séances elles- mêmes, cette appréhension disparaît toujours dès le début des projets et tout se déroule de façon très naturelle. Plus qu'une expérience purement musicale, c'est aussi une aventure humaine pour tous.